Nous sommes toujours à notre réunion de rentrée.

Chef s'est enfin assis, à quelqu'un d'autre de prendre la parole. Le temps que chaque nouveau Chef d'unité passe, il a le temps d'observer l'assemblée attentive.

Les parents sont bien partout les mêmes...

Au troisième rang, sur le côté, il y a la toute jeune Maman qui va inscrire son aînée aux louvettes... Le regard un peu perdu, elle semble se rappeler le temps peu lointain où s'était à elle de sauter dans sa jupe culotte et d'attraper son sac. Depuis deux ans elle tient sa fille en haleine: "Oui ma chérie, quand tu auras 7 ans 8 ans pour le camp, tu seras louvette, puis guide, puis cheftaine, comme Maman!". Elle écoute, regarde, ne pose pas de question. Par contre, à la fin de la réunion, timidement elle viendra se présenter à Akela, la remercier pour sa fille, lui proposer un coup de main pour n'importe quoi (couture, cuisine, conduite...), et sans doute l'inviter à partager un repas familial.

heberlue2Au deuxième rang, il y a... la Maman-Cheftaine. Non pas la Maman d'un Chef, non. Mais la dame qui a été Cheftaine un bout de temps, qui connait tout sur le bout des doigts, pédagogie, organisation... Mais qui ne se souvient pas que justement un jour elle a été jeune et inexpérimentée. Elle note tout, pose des questions pertinentes qui laissent le Chef en question bredouillant. Et donne des conseils à tour de bras, des recommandations. "Moi personnellement, quand j'étais cheftaine, je... Mais vous faites bien ce que vous voulez!". Elle commente chaque décision de la Maîtrise,devant ses enfants bien sûr, et ne comprend pas que son fils qui vient de faire sa Promesse n'ait pas déjà sa seconde classe. Tout en disant que les décisions ne reviennent qu'aux Chefs. Pleine de bonnes intentions, la première à rendre service, toujours très gentille, mais elle fait peur aux Chefs qui savent qu'ils sont passés aux rayons X et que leur faille sera vite découverte.  Mais Chef sait aussi que si un jour il a des ennuis, elle sera la première à se croiser pour le défendre avec toute son énergie.

gueulardTout devant, juste sous le nez de la Maîtrise, se tient Monsieur Bougon. Il occupe mentalement tout l'espace, sûr de lui. Les critiques fusent, souvent terminées par le redondant "Mais bon, moi je dis ça, c'est pour vous aider, hein!". Il a toujours raison, sait tout sur tout, a déjà tout vu. Même le dévoué Chef de Groupe a du mal à garder sa patience. Il prodigue des recommandations sur tous les sujets, s'étonne de tout en faisant sentir que ça lui déplait fortement. Sauf que! Il n'a jamais fait de scoutisme. Alors allez lui expliquer les bienfaits de la cuisine au feu de bois plutôt que sur un butagaz, la joie de la marche en explo plutôt qu'un circuit touristique en bus, que le CP a la confiance des Chefs et est tout à fait capable de veiller lui même sur ses patrouillards... Il ne lèvera pas le petit doigt pour une conduite. "Oh ben vous des scouts, vous savez vous débrouiller, non?". Généralement son épouse n'est pas loin et quand il a le dos tourné, elle vient se répandre en remerciements pour ce que font les Chefs pour son fils.

Tout au fond, en rang d'oignons, il y a la bande des Papas-cools. Ils chahutent, applaudissent, mettent l'ambiance, font rire les Mamans-Cheftaines et les jeunes Mamans, soupirer Monsieur Bougon. Ils ont été scouts, quelques fois même Chefs aussi. Ils s'entendent très bien entre eux, se racontent la dernière blague qu'ils ont fait au boulot, ou la dernière bétise de leurs rejetons. Ils encouragent, savent dédramatiser toutes les situations. Une bouffée d'air! Ils se démènent avec plaisir pour la Clairière de leurs filles et la Patrouille de leur fils.

Enfin, disséminées un peu partout dans la salle, les Mamans-poules. Attention, pas Mamans-poules pour leur propre progéniture, mais envers les Chefs qui deviennent un peu comme leurs enfants! Soit elles n'ont jamais fait de scoutisme et le découvre avec leurs enfants, soit elles ont leurs aînés qui sont déjà Chefs. Elles s'émerveillent de tout, regardent avec admiration la brochette de Chefs et Cheftaines qui se tiennent devant eux. Au fan club ds Chefs, elles sont les premières inscites. Normal, ce sont elles qui l'ont fondé! Elles se répandent en louanges et compliments, pour tout et rien, chacune de leurs phrases contient au moins un "merci". Elles prennent régulièrement des nouvelles, connaissent la vie des Chefs sur le bout des doigts, s'intéressent à tout ce qui les touchent. Chef sait que si un soir le cafard estudiantin se fait trop fort, il peut débarquer à l'improviste chez elle, il se fera dorloter comme par sa propre Maman. On en a même eu qui nous écrivaient des lettres en camp, pour nous!

ts_p__10

Chef réalise alors qu'en fait dans son unité, il n'a pas X louveteaux/louvettes/scouts/guides, mais... X fois 2, avec les parents !

Et malgré ça, ou peut être grâce à ça...

Parents, on vous aime!

Et que pourrait-on faire sans vous ??