Les Tribulations d'un Chef !

15 octobre 2011

Malins!!!

Posté par les Chefs à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


... la classe!

Que ferait-on sans les scouts??

Posté par les Chefs à 14:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 avril 2011

Blague

Après avoir rangé les bagages du Pape dans le coffre de la limousine, le chauffeur réalise que le Pape reste sur le trottoir.
"Excusez-moi, Votre Sainteté " dit le chauffeur, "Voudriez-vous, je vous prie, vous asseoir pour que nous puissions partir?"
"... Pour vous dire la vérité, dit le Pape, ils ne veulent pas me laisser conduire au Vatican, et j'aimerais beaucoup pouvoir le faire aujourd'hui.
" Je suis désolé, mais je ne peux pas vous laisser faire cela. Je perdrais mon job! Et que faire s'il arrive quelque chose? Proteste le chauffeur, qui aurait aimé être ailleurs ce matin là.
" Je ferai quelque chose de spécial pour vous.", dit le Pape.
De mauvaise grâce, le chauffeur passe à l'arrière et le Pape s'installe derrière le volant.
Très vite le chauffeur regrette sa décision, quand après avoir quitté l'aéroport, le souverain pontife met la pédale au plancher accélérant jusqu'à 170 Km/h .
" Je vous en supplie, votre Sainteté, ralentissez ! " implore le chauffeur très inquiet. Mais le Pape continue jusqu'a ce que les sirènes de police retentissent.
" Mon Dieu, je vais perdre mon permis", s'écrie le chauffeur.
Le Pape se range sur le côté et baisse sa vitre quand le policier s'approche.
Mais dès qu'il voit le Pape il retourne à sa moto, ouvre sa radio et dit à son chef qu'il a arrêté une limousine roulant a 170.
" Où est le problème ? Bouclez-le !" dit le chef.
" Je ne pense pas qu'on puisse faire ça, c'est quelqu'un de très important." dit le policier.
Le chef s'exclame : " Il n'y a pas de raison ! "
" Non, je veux dire réellement important", dit le policier.
Le chef demande alors : " Qui avez-vous coincé ? Le maire ? "
Le policier : " Plus gros. "
Le chef : " Un sénateur ? "
Le policier : " Beaucoup PLUS GROS. "
Le chef : " Bien ! Dites-moi qui c'est !"
Le policier : " Je pense que c'est Dieu lui-même ! "
Le chef : " Vous vous foutez de ma gueule ????
Qu'est-ce qui vous fait croire que c'est Dieu ?????
- Il a le Pape comme chauffeur...

Posté par les Chefs à 12:10 - Commentaires [6] - Permalien [#]

Annonce scoutes

-Besoin urgent de capitaux, vend sandwich au jambon, très peu servi, prix à débattre.
-chef ayant trouvé un staff en bon état. Prix : 300 pompes
-Recherche scout disparu depuis juin 1946. Etant sourd muet, il ne répond pas au nom de Jean-Jacques.

Posté par les Chefs à 12:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Blague

C'est le commissaire national des SUF, le commissaire des GSE et le responsable SGDF qui veulent montrer les prouesses de leurs mouvements respectifs ;

Le commissaire SUF s'approche d'un éclaireur et lui écrase (sauvagement) le pied, le SUF ne bouge pas...
- pourquoi n'a tu pas crié ?
-car je suis Scout Unitaire et je ne crie pas quand on m'écrase (sauvagement) le pied .

-idem pour les GSE-

Lorsque c'est au tour des SGDF, le responsable écrase donc le pied d'une louvette et lui pose la meme question,
-ben c'est parce que je chausse du 32 et a décat' y avait que du 40...

Posté par les Chefs à 12:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Un chef...

Un chef, c'est quelqu'un :
- dont la garde robe est uniquement composé de beige ou de kaki.
- qui dit que la nourriture pas assez cuite ou trop cuite n'ont pas toujours mauvais gout.
- qui a un seau d'eau à coté de son four chez soi (on ne sait jamais)
- qui n'hésite pas à pousser la chansonnette dans la rue
- qui a toujours du papier toilette toujours dans son sac
- qui a toujours sa radio réglé sur la météo
- qui met deux paires de chaussettes avant de se coucher.
- qui sait au nombre prés combien d'allumettes il a
- dont les casseroles sont toutes noires
- qui prépare toujours de la nourriture pour 12.
- dont tout les vêtements sent la fumée
- qui ouvre ses lettres avec un couteau suisse (opinel accepté)
- dont le microonde est composé d'une boite recouvert d'aluminium .
- qui garde toujours les shampoings en petite bouteille des hotels.
- qui a déjà commandé 14 pizzas d'un coup.
- qui court toujours aider les personnes âgées même si elles ne le veulent pas.

- qui n'hésite pas à servir à un diner, des patates dans du papier aluminium.
- qui se ballade avec une lampe torche à la ceinture
- qui s'en fiche de ne pas avoir d'électricité pendant 3 jours.
- qui voulant réaménager sa salle de bain décide de creuser plus profond.
- qui arrivent à trouver un 8° jours dans la semaine.
- qui a besoin de 5 repas par jours (AH, les cinquièmes...)
- qui trouve les toilettes en camps confortable.
- qui pense avoir gagné une grande bataille quand la strasse autorise les chausettes qui monte jusqu'au genoux.
- qui pense que le 4B est un chapeau cool.
- qui offre à sa femme un sac à main sur lequel il y a écrit "confort 0°C"
- qui sait reciter la loi scoute dans l'ordre, en sens inverse, en 3 seconde...
- qui prend des cours de chimies uniquement pour développer un meilleur allume-feu.

Posté par les Chefs à 12:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mars 2011

Les guidouilles à vélo...

fouleLe retour ??

Ne soyons pas présomptueux... Disons plutôt un petit signe pour vous dire que nous sommes toujours vivants !

Vous avez été nombreux à vous inscrire à la "newsletter", et vous faites bien, comme ça vous serez avertis dès que nous publierons un nouveau message.

Merci pour vos messages d'encouragements, ils nous ont donné mauvaises conscience, donc nous revoilà!


La Compagnie peut fournir des perles aussi...

Voilà ce que donne un camp vélo !

Nono  peine sur sa selle, elle a déjà subi une crevaison, mais continue de pédaler rageusement.

Mais après une descente encore plus ardue, sa peine se transforme en plainte et elle réussit à formuler une question :
- "la prochaine fois, on pourrait avoir des descentes, mais plates ?".

1_sc__92

La Patrouille contemple la montagne qui s'offre à ses yeux, grandiose.

CP, grandiloquente : Les Alpes sont des montagnes jeunes, de seulement quelques millions d'années.
SP : vous savez qu'elles grandissent toujours, pas grand chose, aux alentours de deux centimètres par an...

Nono encore essouflée par la montée : Ca en feras plus à monter pour les suivants alors????

Posté par les Chefs à 21:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 décembre 2010

Pourquoi prier Marie ?

C'est vendredi, c'est l'heure de la méditation !


Aujourd'hui, dernier vendredi avant la Nuit de Noël, nous vous proposons de vous tourner vers notre Mère!

Je ne peux rien lui refuser, dit Dieu...

priereMa plus belle invention, c’est ma Mère dit Dieu.

Il me manquait une maman et je l’ai faite. Je n’ai plus rien à envier aux hommes, car j’ai une mère. Une vraie. Son âme est absolument pure et pleine de grâce.

Elle est belle, tellement que, laissant les splendeurs du Ciel, je ne me suis pas trouvé dépaysé auprès d’elle. Etre porté par les anges, cela ne vaut pas les bras d’une mère, croyez-moi.

Depuis que j’étais remonté au Ciel, elle me manquait. Je lui manquais. Elle m’a rejoint avec son âme et son corps. C’était plus convenable ; les doigts qui ont touché Dieu ne pouvaient pas s’immobiliser ; les yeux qui ont contemplé Dieu ne pouvaient rester clos ; les lèvres qui ont embrassé Dieu ne pouvaient se figer. Ce corps très pur, qui s’était donné à Dieu, ne pouvait pourrir, mêlé à la terre.

Et puis, dit Dieu, c’est encore pour mes frères les hommes, que j’ai fait cela ; pour qu’ils aient une mère au Ciel. Maintenant, qu’ils l’utilisent davantage !

Au Ciel, ils ont une maman qui les suit des yeux. Au Ciel, ils ont une maman qui les aime à plein cœur. Et cette mère, c’est la mienne, qui me regarde avec les mêmes yeux, qui m’aime avec le même cœur.

Si les hommes étaient malins, ils profiteraient. Ils devraient bien se douter que je ne peux rien lui refuser…

Paul Claudel

Posté par les Chefs à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 décembre 2010

Gaudete !

C'est vendredi, c'est l'heure de la méditation...

Allez, on se motive, on reprend les bonnes habitudes !


Aujourd'hui, nous allons préparer Noël, avec

le texte de l'Introit que nous entendrons dimanche.

Gaudete in Domino semper : iterum dico, gaudete : modestia vestra nota sit omnibus hominibus : Dominus prope est. Nihil solliciti sitis : sed in omni oratione petitiones vestræ innotescant apud Deum.
Réjouissez vous toujours dans le Seigneur, je vous le répète, réjouissez-vous. Que votre douceur soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche ; ne vous inquiétez de rien, mais qu'en toutes choses vos demandes se fassent connaître à Dieu par la prière.


Le troisième dimanche de l'Avent est donc un dimanche " rose ", comme le quatrième dimanche de Carême ; ce sont les deux seuls jours de l'année où le célébrant revêt des ornements de cette couleur, car ils marquent une halte dans un temps de pénitence, où les ornements sont normalement violets.

En effet l'Avent est un temps de pénitence comme le Carême, bien que moins austère, car c'est un temps de purification et de recueillement qui nous prépare à la venue du Sauveur. Ce jour de répit au milieu du temps de pénitence est un jour de joie, car nous en profitons pour entrevoir le but, qui est le salut et la rédemption finale. Aussi ce dimanche est-il appelé Gaudete, du premier mot de l'Introït, comme le quatrième dimanche de Carême est appelé Lætare : ces deux mots voulant dire : réjouissez-vous.
Si l'on considère l'ensemble des chants de cette messe, la joie y est beaucoup moins partout présente que dans ceux du dimanche précédent. On y trouve aussi des appels pressants et suppliants mettant en évidence le mot " venez " qui est un des mots clé de l'Avent, mais cette supplication reste toujours pleine de confiance et d'espérance.
Le texte de l'Introït est tiré de l’Epître de saint Paul aux Philippiens. C'est d'ailleurs un des rares chants des messes de l'Avent qui provient du Nouveau Testament.

Ce texte a été choisi évidemment à cause de la phrase Dominus prope est, le Seigneur est proche. En écrivant cela saint Paul ne pensait pas tellement à une proximité dans le temps. Il voulait seulement dire que le Seigneur est toujours près de nous, nous guidant et nous protégeant par sa providence. C'est pourquoi nous devons être sans inquiétude, manifestant cette tranquillité d'âme par une humeur égale envers tous. Soyez toujours joyeux, nous dit l'apôtre ; un chrétien doit toujours être joyeux, la tristesse c'est le domaine du diable. Cependant dans la liturgie de l'Avent, la phrase " Le Seigneur est proche " annonce la prochaine venue du Sauveur dans quelques jours à Noël. C'est cette prochaine venue qui doit susciter en nous ces mêmes sentiments de paix, de confiance et de joie. Ils sont ici très bien exprimés par une mélodie douce et tranquille, sans grands écarts, avec seulement une belle montée sur la phrase importante : Dominus prope est.

L’année Grégorienne d’Yves Gire

Posté par les Chefs à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 décembre 2010

Scout'anecdotes

Le Maréchal de Vendôme était à son lit de mort ; on lui parlait des batailles qu’il avait gagnées.

- ah ! dit-il, à cette heure, je me rapellerais avec plus de joie un verre d’eau donné pour l’amour de Jésus-Christ que toutes mes victoires, fussent-elles aussi nombreuses que celles d’Alexandre.

Posté par les Chefs à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]